ART DE VIVRE, LE MAG

le Blog de l'Agence Elijence

ELOGE DE LA FUTILITE ET DE LA GOURMANDISE

Notre monde actuel est instantané, efficace, aseptisé et craintif. Nous avons besoin du contraire : de temps, de couleurs, d’odeurs, d’audace et surtout de futilité.
La futilité, c’est comme le zéro: il n’a pas de valeur en soi mais en ajoute à toutes choses. A l’instar de la politesse et plus largement à l’Art de vivre.
Le savoir vivre, c’est un art de vivre, ou vivre avec  Art ! C’est l’art de goûter…
Avec les doigts, qui caressent le soyeux de la nappe de cette table simple mais somptueuse par ses détails élégants
Avec les yeux, qui glissent sur les manières de table codifiées que chacun respecte à la lettre,
Avec les papilles, qui se délectent de ce festin, avec cet accord sans fausse note entre mets et vins,
Avec son esprit, qui s’amuse des joutes verbales échangées entre convives cultivés et respectueux.
Les plaisirs gourmands de la vie prennent alors tous leur sens lorsqu’ils sont partagés. En somme, l’Art de Vivre d’apparence si futile est  essentiel : il donne du sens à la vie.
Pour atteindre cette philosophie de vie et acquérir un certain savoir-vivre, cela demande un peu d’effort et de discipline. Mais ce savoir-vivre s’apparente au savoir-être : respect d’autrui, discrétion, délicatesse. Des valeurs qui reflètent  une pensée, une culture, une civilisation, donc  une question de civilité.
La futilité, vraiment futile ?