ART DE VIVRE, LE MAG

le Blog de l'Agence Elijence

se tenir à table

C’est à table qu’on distingue les honnêtes hommes des goujats. Il s’agit donc en ce domaine de s’astreindre à une discipline de fer et de respecter au moins les règles élémentaires de la politesse. La première d’entre elles est la patience. Ne vous approchez pas de la table sans y être invité par la maîtresse de maison et une fois assis, attendez que tous les convives soient servis avant de commencer à manger. Peu importe si ce qu’il y a dans votre assiette refroidit, vous devez attendre que l’hôte d’honneur ou les maîtres de maison aient commencé. Question de bonnes manières !

La position correcte à table est la suivante : vous devez vous tenir droit sur votre chaise sans vous appuyer sur le dossier, vos bras doivent être le long du corps et vos poings sur la table, près du bord. Ne mettez pas vos coudes sur la table et n’adoptez pas cette attitude si déplaisante qui consiste à placer l’avant-bras parallèlement au bord de la table, à l’extrémité d’icelui.

Il va de soi que les bruits de bouche, les éclaboussures, les précipitations en tout genre sont à proscrire. Un fameux « code de la table » datant de 1642 édictait les règles élémentaires de la cour d’Autriche : « on ne doit pas se balancer sur sa chaise, ne se frotter contre son siège, boire la bouche pleine, mettre les mains dans les plats, jeter les os sous la table, lècher ses doigts, cracher dans les assiettes, se moucher dans la nappe, boire bestialement ». On peut ajouter dans les attitudes bestiales à éviter absolument : manger la bouche ouverte et parler la bouche pleine. Si on vous interroge alors que vous avez la bouche pleine, avalez calmement et parlez après avoir vidé votre bouche. Vous devez donc, et cela est d’ailleurs beaucoup plus élégant, faire de petites bouchées. Tous les comportements qui tiennent du goinfre sont à éviter, vous passeriez pour un pique-assiette qui ne sait pas se tenir.

Leave a Reply