ART DE VIVRE, LE MAG

le Blog de l'Agence Elijence

thR4OLC43M

 

Au cœur de sa cuisine  professionnelle qu’il a privatisée le temps de ses cours, le Chef  Vincent Bourbon du restaurant des Œnophiles à Dijon, transforme ses clients en une joyeuse brigade où  tout le monde travaille ensemble à confectionner le repas de midi avec les produits achetés plus tôt aux Halles de Dijon.

 

Un bon marché, c’est :

1°- Savoir de  combien de temps on dispose pour  faire son marché

2°- Aller au marché tôt pour avoir le choix. Ce qui n’exclut pas de faire quelques bonnes affaires si l’on ose négocier.

3°- Prendre son temps pour faire le tour des étals du marché  et  sélectionner 2 ou 3 marchands. Quel que soit l’étal, poisson, viande, légume, fromages, fruits : choisir des produits de saison : « ils sont bons et  pas chers » martèle depuis 50 ans Bruneau le maraîcher !

Une règle d’or : soyez curieux. Posez des questions sur  la provenance de la viande, la date de pêche  du poisson, sur le mode d’élevage de la volaille. La réponse va déterminer le mode et le temps de cuisson.

 

4°- Comparer  les prix et négocier

Attention aux  écarts de prix allant jusqu’à 25 % plus cher sans raison ! En revanche, si vous achetez votre viande chez un maître boucher, la hausse sera justifiée !

 

Dernier  conseil de Vincent :

Restez simple dans le choix de vos produits. Puis travaillez-les le plus simplement  possible. Votre  viande, vos légumes  n’en seront que meilleur et plus esthétique !

Sans oublier d’adjoindre aux cours de cuisine, nos cours d’oenologie

Leave a Reply